Témoignages

Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
{$temp.barre_outils.print.fr}

Contact

Soutien au projet :

Sophie Mérigot
sophie.merigot(at)habitat-humanisme.org
04 78 30 30 50

Entreprendre pour Humaniser la Dépendance
69 Chemin de vassieux
69300 Caluire et Cuire

Ce qu'en disent les professionnels

Christine, secrétaire

"Lépine Providence est un projet très intéressant. Les familles des résidents que j'ai l'occasion d'avoir au téléphone, ou celles qui appellent pour prendre des renseignements sont enthousiastes et manifestent un réel attrait pour la nouvelle structure qui accueillera leurs parents."

Audrey, infirmière

"C'est un bon projet qui répond à  une véritable attente des familles et des résidents. Cela permettra d'éviter la rupture brutale lors du passage du domicile à  l'établissement d'hébergement grâce à  la prise en charge progressive.
La spécialisation Alzheimer permettra aussi de soulager les équipes qui seront réunies en un seul bâtiment, ce qui sera également beaucoup plus pratique pour travailler."

Tiphaine, psychomotricienne

"La réunion de Lépine Providence en un seul bâtiment va simplifier le travail du personnel qui, pour l'instant, doit multiplier les allers-retours pour aller de l'un à  l'autre. Cela permettra de renforcer le dialogue entre les professionnels et d'améliorer encore l'accompagnement des résidents."

Véronique, lingère

"Je suis vraiment partante pour le changement. J'ai hâte de travailler dans les nouveaux locaux et avec de nouveaux équipements. Et puis, ça va être tout un nouveau travail d'équipe à  mettre en place après la fusion des équipes."

Florence, aide-soignante

"Personnellement, je suis à  fond pour le projet ! Cela fait tellement d'années que nous en entendons parler que je suis ravie de le voir se réaliser enfin.
Je pense que ça va vraiment faciliter la prise en charge des patients. Un bâtiment unique permettra de dégager plus de temps encore à  consacrer aux résidents et augmentera le confort de tous, notamment le confort de travail des employés.
C'est un  beau projet pour tous les Versaillais !"

Marie, infirmière

"Je trouve que c'est un projet qui donne vraiment envie, l'occasion d'un véritable renouveau ! Ce sont de nouvelles opportunités qui s'offrent à  nous en termes de formation, de responsabilités, de mutations en interne.
Le fait que tous les services soient réunis en un seul bâtiment va permettre de limiter les déplacements et les pertes de temps inutiles pour se consacrer encore davantage sur nos missions."

Cédric, agent polyvalent

"Vivement que le projet voit le jour. Avec un seul bâtiment, ça va bien m'alléger la tâche ! Et dans l'ensemble, ça permettra un meilleur travail d'équipe des différents corps de métiers."

Antoinette, Directrice de l'EHPAD

"En premier lieu, il m'apparaît important de souligner que le " projet plateforme de services gérontologiques " est un projet qui a sensibilisé beaucoup d'acteurs : les Elus, la direction du CCAS, les réseaux sociaux, les résidents et leurs familles, les professionnels. Aujourd'hui, on peut se féliciter de la réussite de cette création car nous avons pu faire valoir que ce projet avait du sens, qu'il se construisait avec l'envie de répondre aux besoins de la population vieillissante versaillaise.

Bien évidemment, le fait de suivre le parcours de la personne âgée, depuis sa prise en charge du domicile jusqu'à  son arrivée en institution est réellement un plus. Le SSIAD, l'EHPAD auront donc leurs services implantés sur un même lieu géographique, ce qui favorisera non seulement le lien humain professionnel, mais également permettra à  la personne âgée atteinte de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés, de prendre ses repères progressivement :  en effet en venant, par exemple en accueil temporaire, en accueil de jour, cette personne âgée suivie au domicile par le SSIAD et son Esa se familiarisera avec les locaux et les professionnels de l'EHPAD. Le changement sera accompagné progressivement et lorsqu'il faudra quitter définitivement le domicile, la rupture sera moins difficile pour cette personne.

La réhabilitation et l'agrandissement du bâtiment Lépine permettent aux professionnels, aux résidents et à  leurs familles de s'exprimer sur leurs besoins. Nous avons souhaité que le montage de ce projet architectural se réalise selon un mode participatif. L'expérience, le vécu, l'écoute sont des thématiques de travail incontournables pour réussir l'adhésion au changement. C'est pourquoi, notre nouvelle structure va permettre d'améliorer les conditions de travail des agents, de créer des espaces de vie mieux adaptés au handicap des personnes âgées, de favoriser la vie sociale intergénérationnelle. Tout simplement de vivre " comme à  la maison " avec respect et humanité et pouvoir développer au mieux, l'esprit d'équipe avec tous les intervenants autour du résident.

Je suis très enthousiaste. La plus value apportée sur la prise en soins des personnes âgées dites " Alzheimer ", grâce à  cette plateforme de services gérontologiques, concrétise en ma qualité de directeur d'EHPAD, mon souhait de faire évoluer le regard porté sur la  vieillesse et  d'accompagner les agents vers une progression et valorisation de leur métier exercé dans le champ du médico-social."

Philippe, Directeur du SSIAD

"En ce qui concerne l'impact du projet Lépine-Providence sur le SSIAD et la réponse aux souhaits des patients.

La modification première va concerner les conditions de travail des agents qui vont se voir doter de locaux fonctionnels répondant à  nos contraintes de stockage des matériels et archives, à  nos obligations en matière d'hygiène et de sécurité (présence de vestiaires avec douches et W-C), répondant à  la problématique de stationnements des véhicules de service en dehors de leur période d'utilisation.

Il est également fort probable que le service disposera d'atouts supplémentaires en termes de recrutement de par sa proximité avec la gare des Chantiers ou par la présence d'un parking permettant le stationnement des véhicules personnels des agents.

En matière d'organisation générale du service, il ne devrait pas y avoir de bouleversement profond, car le cœur même de notre activité reste le domicile des personnes prises en charge. La mutualisation de certaines fonctions devrait nous permettre quelques économies d'échelle. En revanche, les partenariats du service avec les différents opérateurs devraient s'en trouver renforcer par la constitution d'un pôle de référence sur le territoire.

L'impact sera certainement plus fort concernant les personnes âgées prises en charge. En effet, la création d'un accueil de jour et l'augmentation de l'accueil temporaire au sein de l'EHPAD devraient fluidifier les parcours de prise en charge et mieux articuler les dispositifs entre le domicile et l'institutionnel. Les patients et leur famille n'osent souvent pas recourir à  ces modes de prise en charge par méconnaissance ou par crainte. Cela ne fait souvent qu'aggraver l'épuisement des aidants qui ont de plus en plus la nécessité de se ménager des plages de repos pour prendre soins d'eux-mêmes et assumer leur rôle dans la continuité et la durée.

À partir du moment où le patient peut être pris en charge au sein de différents dispositifs portés par une même organisation, les aidants accepteront davantage ces possibilités de relais qui se présentent à  eux et qui leur garantissent une continuité de prise en charge. Les parcours depuis le domicile vers l'accueil temporaire avec une garantie de retour à  domicile devraient alors croitre. De même, les parcours de prise en charge entre l'accueil de jour et l'équipe spécialisée Alzheimer vont permettre une continuité des actions de stimulation engagées par l'un ou l'autre des dispositifs.

De même, les admissions vers l'hébergement classique en EHPAD devraient être rendues facilitées pour les patients suivis par le SSIAD. Ceci  dans la mesure où les situations individuelles des bénéficiaires, parce que mieux connues et identifiées, seront encore mieux prises en compte et devraient grandement faciliter leur intégration au sein de l'hébergement."